You need to enable your cookies to buy on this website.

Connexion
Inscription

Actualités

Résistance au feu des cages d’escalier d’issue en bois massif : de nouveaux tests concluent à leur sécurité

8 août 2018
""
Photo : FPInnovations

De récents essais de résistance au feu menés par FPInnovations concluent que l’utilisation de cages d’escalier en bois massif recouvertes de gypse dans les bâtiments de moyenne hauteur en ossature légère en bois offrirait une bonne protection en cas d’incendie. Ces résultats viennent appuyer une proposition de mesure équivalente soumise en début d’année par Cecobois et Technorm, laquelle a été accueillie favorablement par la Régie du bâtiment du Québec.

Les récents essais de FPInnovations consistaient notamment en un incendie de démonstration à échelle réelle au laboratoire de recherche en incendie du Conseil national de recherches du Canada. La structure de démonstration utilisée était composée d’un mur en bois lamellé-cloué (NLT) protégé par un panneau de gypse et supportant un plancher composé de poutrelles en I présentant un degré de résistance au feu de 1 heure. 

Des résultats prometteurs

Les essais ont permis de démontrer non seulement que la résistance structurale au feu du mur n’a pas vraiment été affectée par l’incendie, mais que la structure en bois lamellé-cloué  recouverte de panneaux de gypse a également empêché le passage de fumée et qu’elle a évité une hausse de température du côté non exposé, qui simulait l’intérieur de l’escalier d’issue. Ces résultats, conformes à ceux obtenus dans le cadre de l’incendie de démonstration à grande échelle de gaine verticale en bois lamellé-croisé menée par FPInnovations en 2015, viennent confirmer que les issues conçues avec des matériaux de construction combustibles peuvent offrir une bonne protection en cas d’incendie, procurant suffisamment de temps aux occupants pour évacuer le bâtiment et aux services d’incendie pour intervenir en toute sécurité. FPInnovations, avec le soutien financier du BC Forestry Innovation Investment, poursuivra ses recherches en 2018-2019 sur la résistance au feu du bois lamellé-cloué afin d’accroître la confiance envers la résistance au feu des constructions massives en bois. 

Vers des modifications au code?

Rappelons que si la Régie du bâtiment du Québec a émis une note technique en septembre 2015 permettant d’avoir une cage d’escalier d’issue en matériaux combustibles dans les bâtiments en bois massif à certaines conditions, cela n’est pas encore permis dans les construction de cinq ou six étages à ossature légère. Ceux qui souhaitent le faire doivent soumettre une demande de mesure équivalente pour l’instant.

Pour en savoir plus